Coronavirus, confinement : Entre violence et bienveillance

Coronavirus et confinement. C’est le sujet du moment, un incontournable tel un virus le sujet s’est répendu vitesse grand V sur les réseaux, à la tv etc … ! Psychose, inquiétude mais pas que ! J’aimerais te parler du coronavirus, du confinement mais surtout de la violence et de la bienveillance que l’on peut apercevoir.

Il était une fois … (Le résumé)

Alors reprenons un peu l’histoire à ses débuts. Nous sommes en France et tout va bien ! Chacun vaque à ses occupations et nous agissons comme à notre habitude : métro, boulot, dodo.

Puis un jour on apprend qu’en Chine les gens sont contaminés par un virus nommé Coronavirus.
Bon ok jusque la fait divers. Next.

Le lendemain, puis le surlendemain et encore le jour d’après ça devient sérieux… De plus en plus d’habitants sont touchés, la Chine commence à prendre des mesures, le quartier épicentre de l’épidémie est mis en quarantaine.

Prise de conscience

Et puis la, on commence à se poser la question pour nos colis.
J’ai pu commencer à lire de ci de là : « Salut tout le monde ! j’ai acheté sur Aliexpress un truc, vous pensez que je vais le recevoir quand ? Vu qu’ils ont tout bloqué à cause du virus chinois. »

Un peu plus tard :  » Bonjour ! Dites j’ai acheté un truc il vient de Chine, vous pensez qu’il y a un risque d’attraper le virus ? »

Puis les soignants commencent à tirer la sonnette d’alarme mais comme d’habitude personne ne les entends car les médias crient plus fort.
Toujours en sous nombre, avec des moyens dérisoires ils tentent de prendre leur dispositions. A cela, commence à s’installer la psychose au sein de la population grâce aux médias, au lieu de diriger la population vers le calme. Les réseaux sociaux montrent qu’en Australie et ailleurs, ça se bat pour du papier toilette.

Le gouvernement se manifeste

Là le gouvernement décide, de se manifester, de signaler aux habitants qu’il est temps de prendre des mesures afin de réduire à la propagation du Coronavirus. Le gouvernement appelle au confinement. On demande aux Français de faire preuve de bienveillance et éviter toute violence.
Le gouvernement demande aux Français de réduire drastiquement leur déplacements et d’éviter les regroupements.

Plus tard c’est en France que ça s’arrachait le papier toilette et que ça dévalisait les rayons … pourtant on se moquait des autres pays pour ça.

C’est la qu’entre en scène l’égoïsme. Les caddies rempli à ras bord, les files d’attente interminable aux stations essence, l’achat en surnombre de masque, de gel hydro-alcoolique.

Les soignants crient à l’aide

Et encore une fois le personnel soignant, les soldats de la dernière chance mis en première ligne, on leur demande d’être disponible! Oui… mais sans protection.

La population continue sont petit bonhomme de chemin. Certains suivent les directives, d’autres se font dorer la pilule au soleil.

Pendant ce temps, dans le reste du monde, les mesures sont bien plus sévères et plusieurs protocoles de désinfections des rues, constructions d’hôpitaux sont mis en place.

Deuxième Allocution du gouvernement. Celui ci se durcit. Il se veut plus directif envers la population et annonce des amendes en cas de non respect des directives !
Il annonce vouloir aider les soignants.
Ah. Aider les soignants. Depuis le temps. Eux qui crient à l’aide depuis des années déjà c’est parce qu’ils ont besoin d’eux qu’ils vont les aider !


Avec des masques.


Évidemment, ceux ci au moment ou je te parle ne sont pas tous la. Beaucoup d’entre eux sont sans protection.

Il en va de même pour tous les corps de métiers indispensables tel que les caissières, les routiers, etc … . Ils sont nombreux à devoir continuer à travailler pour sauver la majorité de la population. Quand je pense qu’il n’y a pas si longtemps c’etait ces même soignants qui se sont fait gazer à coup de lacrymo alors qu’ils manifestaient…. pour nous. Pour nous sauver.

Comme un vent … de panique.

Le taux de mortalité augmente. La population a enfin presque pris au sérieux cette crise sanitaire. Non je ne dirais pas que c’est une guerre.

Sur les réseaux je suis atterrée par les propos que je peux lire car une personne met un article en vente aujourd’hui dans l’espoir de le vendre plus tard après le confinement.

Coronavirus, confinement : entre violence et bienveillance, les réseaux sociaux s’en donnent à coeur joie !

C’est la qu’il se fait insulter : De débile. De connasse. D’abruti. On peut lire aussi certains posts ou certaines personnes veulent commander. C’est la que l’on peut lire : « Reste chez toi putain de bordel de merde ! »

Et puis la, tu peux voir quelques personnes qui tentent d’aller à l’apaisement : « Ce n’est pas peut être pas recommandé de sortir (même si ce n’est pas le cas…) de l’insulter quand même ? »
Ce à quoi elle se voit répliquer qu’en gros c’est légitime ! Qu’il faut en gros insulter les gens pour qu’ils comprennent. Cependant cette personne demandait si son colis qui venait de Chine allait bientôt arriver … je dis ça … .
Quand ça venait de Chine personne s’inquiétait ! Maintenant on se permet de faire la morale et de façon agressive.

Voila que nous avons régressé et que nous avons oublié de nous comporter correctement et de façon civilisé !
Je vois déjà venir les: « Tu lis pas twitter toi ! » Si si mais quand je vois quelqu’un qui n’est pas capable de s’exprimer, d’argumenter avec politesse j’ai tendance à l’ignorer et à le bloquer ! En vrai toi même tu sais que c’est parti en sucette quand les gens ont acheté du PQ en masse… .

coronavirus confinement entre violence et bienveillance sur les réseaux sociaux !

Soyons bienveillant

Ce qui serait bien, plutôt que d’agresser les gens, de laisser la parole aux soignants ! Et oui car avec les propos qui réprimandent etc… . On flood les réseaux au lieu de laisser la parole aux soignants pour qu’ils puissent nous indiquer les marches à suivre afin que l’info soit relayée à la vitesse de la lumière et à ceux qui ont besoin d’être rassuré.

J’espère que toi qui me lis, tu sauras faire preuve de bienveillance ! Envers celles et ceux qui en ont besoin, expliquer gentiment, à ceux qui n’ont pas encore bien compris la gravité, les bons gestes et pourquoi il faut les faire.
C’est dans ces moments la que nous devons nous soutenir et nous aimer les uns les autres plus fort que jamais. C’est comme ça que l’on soutiendra les infirmières, les médecins, les urgentistes … et les patients.

Si nous estimons légitime de s’insulter aujourd’hui, il sera légitime de se taper dessus demain parce que quelqu’un sera dehors.

Apporter son soutien

Face au coronavirus le personnel soignant se bat plus que jamais pour sauver la population.

Faire des dons

Aujourd’hui il existe plusieurs façon d’apporter son soutien au personnel soignant face au coronavirus et réduire la durée du confinement, après la violence voila enfin de la bienveillance !
NRJ, organise une récolte de dons pour l’association SPS (Soins aux Professionnels en Santé). Le NRJ BIG ACTION ! Le principe est simple ! Des stars se sont mobilisés pour donner des objets leur appartenant. Toi de ton coté tu fais un don, quel qu’il soit à la hauteur de tes moyens ! Un tirage au sort aura lieu afin de remporter un des objets mis en jeu par les célébrités qui ont acceptés de participer !
Bien sur l’intégralité des dons sera remis à l’association SPS !

Parlons en de l’association SPS ! Cette association est reconnue d’intérêt général ! L’association vient en aide aux professionnels en santé en souffrance au travail. Elle a différentes missions et pas seulement en cas de crise ! Un accès à une ligne téléphonique gratuite, avec des psychologues qui peuvent éventuellement les rediriger soit vers une consultation physique, soit une unité dédiée.
Si tu souhaites faire un don directement à l’association tu peux le faire ici !

Mais aussi en regardant France 2 ce soir pour l’émission « Ensemble avec nos soignants » !

Mais tu peux aussi fabriquer des masques grâce au patron fourni –> la !
Et si tu ne sais pas coudre tu peux faire don de tissus à une couturière qui en fabrique !

Les grandes entreprises aussi se mobilisent ! Comme Etam ici :

Bénévolat

Tu peux faire du bénévolat auprès de La Croix Rouge dans le Lot !

Et enfin le must de l’aide que l’on peut leur apporter face au coronavirus et ainsi réduire la durée de notre confinement c’est de rester chez nous mais aussi de cesser cette violence verbale et faire preuve de bienveillance. Comme toi depuis des jours je suis enfermée et même si d’une certaine façon, ça ne change pas tellement mon quotidien, le fait de ne plus être libre quand il me manque un produit etc … .
Et bien c’est frustrant, parfois avec les médias une angoisse s’installe. Je ne vais plus à la salle de sport bien avant que le confinement total se soit installé. Que par chez moi, pour certains produits je suis obligé d’aller loin, ce que je restreins fortement pour réduire au maximum les contacts de peur d’être porteuse saine.

Et pour finir, bien appliquer les gestes barrières mais avec le sourire ! Plus que jamais sourie, à ta caissière, ta boulangère et ne considère personne comme un pestiféré. Protège toi, protège les avec amour et bienveillance. Toujours.

J’espère que cet article sur le coronavirus, confinement : entre violence et bienveillance t’auras apporté quelques renseignements sans avoir été trop lourd.