Kurama dera

Mon voyage au Japon à Kyoto partie 2

On se retrouve pour la deuxième partie de mon voyage au Japon à Kyoto ! Aujourd’hui nous allons faire une petite randonnée du côté de Kurama ! Nous verrons Yuki-jinja, Kurama-dera et enfin Kifune-jinja ! Si tu n’as pas vu l’épisode précédent de ma première journée à Kyoto c’est ici !

Carte de la visite jusqu'au mont Kurama
Carte de la randonnée vers le mont Kurama

Porte Niomon

Avant de commencer ton ascension jusqu’à Kurama-dera il te faudra franchir l’immense porte Niomon. C’est ici qu’il te faudra t’acquitter de la somme de 300 Yen environ. Chose à laquelle je ne m’attendais pas, car pour moi on ne paye pas pour faire une randonnée mais plutôt pour visiter les temples. Je n’avais vu nulle part sur le web qu’il fallait payer à cet endroit au lieu des temples comme c’est le cas pour toutes les visites que j’ai pu faire.

La porte Niomon qui marque l'entrée vers le mont kurama.

Yuki-Jinja

Le sanctuaire de Yuki-jinja se situe dans l’enceinte du temple de Kurama dera qu’il protège. Chaque année se déroule un festival nommé Kurama no HI matsuri le 22 octobre.

Un cèdre t’accueillera lors de la montée des marches. Vieux de 800 ans, ce cèdre monolithique mesure près de 53 mètres de haut ! Selon le bouddhisme shinto il attirerait les esprits.

Yuki-jinja qui se trouve dans l'enceinte du mont kurama.

Kurama-dera

Le mont Kurama est situé au nord Kyoto. C’est un lieu incontournable à visiter lorsque tu seras à Kyoto ! Déjà parce que sa randonnée est juste super belle, que de jolis temples et sanctuaire n’attendent que toi et que ça te fera une bonne coupure avec le tumulte de la ville !
Pour te rendre au temple il faudra compter une belle balade d’environ une heure. Même si cela reste une petite randonnée, équipe toi un minium avec de bonnes chaussures, de l’eau et un imperméable si jamais il pleut. Tu peux bien sur te contenter d’aller jusqu’à kurama dera ou bien poursuivre jusqu’à Kibune comme je l’ai fait. Et franchement ça vaut le coup!
Cependant un accès via le funiculaire est disponible.

Les escaliers tout le long te mèneront vers le temple, la ou se trouve la récompense de cette magnifique ascension ! Incendié à plusieurs reprises, Kurama-dera à pu garder ses trésors nationaux.

Kurama-dera

Kifune-Jinja

On poursuit ce voyage au Japon à Kyoto dans le village de Kibune se trouve Kifune-jinja! Dans ce village c’est très simple : d’un coté les bâtisses c’est dire onsen, ryokan etc … . Et de l’autre la rivière Kibune-gawa !
C’est d’ailleurs sur cette rivière que vous pourrez manger ! De nombreux restaurant ont élu domicile au dessus de cette rivière pour ainsi se restaurer au frais !

Si tu commence la randonnée de ce côte je t’invite à t’y rendre tôt car le village est très vite saturée par les touristes ! Ce qui rend Kifune-jinja difficile à visiter ou du moins de pouvoir profiter des lieux en toute quiétude !

Kifune-jinja

Pour visiter Kifune-jinja il faudra s’affranchir des 84 marches mais la visite elle reste gratuite ! Tu pourras acheter pour 200 Yens une petite prédiction que tu verras apparaitre dans l’eau qui se situe juste à coté comme tu pourras le voir dans la vidéo !

Prédiction à acheter pour 200 Yens à Kifune Jinja

Comment s’y rendre ?

Pour s’y rendre il te suffira de prendre la ligne Eizan à partir de Demagchiyanagi. Le voyage dure environ 30 min et te coutera 430 Yens environ. N’oublie pas que si tu souhaites prendre le funiculaire il faudra t’acquitter de la somme de 200 Yens.
Kurama-dera est ouvert tous les jours à partir de 9h jusqu’à 16h30. La salle des trésors est quand à elle ouverte jusqu’à 16h. Elle est fermée aux yeux du public du 12 décembre au 1er février.

Fire Ramen à Kyoto

Enseigne du restaurant Fire Ramen à Kyoto
Enseigne Fire Ramen à Kyoto

J’ai voulu finir cette journée par un bon repas au Fire ramen ! J’avais aperçu lors d’une balade dans les rues ce restaurant ou se pressaient pas mal de touriste mais aussi de quelques japonais ! The show must go on ! Les cuistots font le show avec leur ramen on fire ! Comme tu peux le voir dans la vidéo, on t’apportera un espèce d’immense bavoir pour que tu puisses manger sans en mettre partout !

Fire Ramen à Kyoto
No Ramen No Life
Un bol de ramen chez Fire Ramen à Kyoto

Mais surtout il faudra bien écouter les avertissements du cuisinier qui s’occupera de ton repas ! En effet, Fire Ramen porte bien son nom et ce n’est pas au sens figuré du terme ! Depuis plus de 30 ans déjà, tu pourras y voir tes ramens prendre feu sous tes yeux !
Et ils sont tellement sympa qu’ils se chargeront de te prendre en photo pendant que tu manges, d’installer ta caméra si tu souhaites faire une video! Bref, ils sont super open !

Pourquoi y aller ? Parce que c’est bon et aussi parce que ça fini bien la journée !
Tu peux trouver leur site web ici !

J’espère que cette vidéo ainsi que cet article sur cette deuxième journée de mon voyage au Japon à Kyoto t’a plu !